Écologie : indispensable, tout simplement

ecologie-planete
Écologie, développement durable, ces mots sont partout dans notre vie actuelle : les gestes à faire ou ne pas faire, les bons achats, les astuces, la politique, l’éducation de nos enfants et bien entendu notre nourriture…
Pourtant, au-delà des simples mots, être « écolo » ce n’est plus une lubie de baba cool ou de bobo, c’est tout bonnement devenu indispensable. Pourquoi ? Tout d’abord parce que nous n’avons plus le choix si nous voulons laisser un monde vivable aux générations futures, mais aussi parce que finalement, ce n’est pas si compliqué.

L’avenir de nos enfants

Aujourd’hui, on le sait, l’Homme utilise les ressources naturelles au-delà de ses besoins de base et surtout au-delà de la capacité de notre Terre à les renouveler. Un exemple parlant à chacun : le pétrole. Même si les spécialistes ne sont pas d’accord pour donner une date à laquelle cette ressource n’existera plus, ils se retrouvent pour dire que, quoi qu’il arrive, il nous faudra trouver des solutions de remplacement. La fin du pétrole pourrait bien révolutionner notre façon de vivre !

Et c’est bien dès maintenant que les recherches doivent être lancées, afin de ne pas se retrouver dépourvues le jour où cela arrivera. Autre exemple encore plus important : les terres agricoles cultivables donc permettant de produire les denrées alimentaires qui nous font vivre. Leur surface n’étant pas extensible à l’infini, charge à chacun d’entre nous (et pas seulement les agriculteurs) de les entretenir, de les choyer afin qu’elles continuent à nous donner le meilleur d’elles-mêmes.

besoin_ecologie

Une pratique de l’écologie pas si compliquée

L’écologie, finalement c’est une question de bonnes habitudes (trier, recycler, économiser l’eau, marcher, utiliser des ampoules basses consommation…), de petites astuces (nettoyer au vinaigre blanc, acheter « local », adopter une conduite souple…) et surtout une façon de penser et d’être. Il s’agit non pas de se faire du mal, mais bien de donner du sens aux gestes que l’on fait et ceux que l’on apprend à ne plus faire. Nos meilleurs alliés pour nous aider : les enfants.

Même s’ils sont parfois sensibles aux sirènes du marketing, ils le sont encore plus à l’attitude écologique et vous pourrez, en famille, mettre en place des actions ou changer vos habitudes pour votre plus grand bonheur et celui de notre chère vieille Terre !

Le partage vous permettra aussi d’être à la fois écolo et économe notamment si vous échangez des services tels que l’usage de la voiture en commun avec ses voisins par exemple.

1 Comment

1 Trackback or Pingback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *