De la poubelle au jardin. En France, la moitié des ordures ménagères est constituée de matières putrescibles (déchets organiques ou papiers). Un total de 40 millions de tonnes produites chaque année qui pourraient être réutilisées pur un procédé tout simple qui a pour nom : compostage.

Comment peux t-on faire de l’or avec les poubelles ?

compostage-ecologie


Avec la décomposition des déchets organiques, par les micro-organismes du sol (exemple : les champignons et les bactéries) permet d’obtenir en l’espace de six mois à une année un terreau fin, inodore et riche en nutriments pour les plantes.

C’est un moyen très simple et naturel pour enrichir vos plantes, avez-vous déjà procédé à ce type de manipulation ?

Retrouvez aussi d’autres gestes écolos.

Pour ne pas finir sur la paille, 55 % des ordures ménagères en France sont constituées de matières putrescibles (un type de déchet organique et papier) totalisant près de 40 millions de tonnes productibles chaque année.

Compostez vos déchets ménagers, mais comment ?


Cela coûte en moyenne une centaine d’euros pour incinérer les ordures ménagères, mais pour composter il faut savoir quel est le type de déchets ménagers, voici une liste non exhaustive :

  • épluchures
  • reste de repas de que vous avez cuisiné ou qu’on vous aura cuisiné 😉
  • coquilles d’oeuf
  • marc de café
  • filtre à café en papier
  • Sachet de thé

Et les déchets de jardin dans tout ça ?

le_compostage

Les fleurs fanées, feuilles mortes, aiguilles de résineuses, mauvaises herbes, tonte de gazon, taille de haies ne demandent qu’à retourner à la terre, le savez-vous ?

Il est donc recommandé de couper les mauvaises herbes avant leur fructification et de couper les branches en petits morceaux.

Ainsi dans votre jardin rien de plus simple, même moi j’ai réussi à le faire, j’ai en effet simplement choisi un emplacement ombragé et nettoyez la surface sur laquelle j’ai installé le tas.

Avec tout cela, j’ai composé et confectionné moi même un bac à compost ou j’ai notamment disposé des matières compostables en couches successives, par la suite j’ai arrosé par temps sec tout en retournant et en mélangeant mes déchets pour favoriser la décomposition

J’ai eu au bout de six mois, un compost ayant la consistance d’un terreau meuble et noir.

Retrouvez aussi mon dernier article à cet adresse : http://www.ecolo-radin.fr/astuce-radin-2/bien-choisir-son-ampoule-led-pour-faire-des-economies-316

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *