Isoler c’est économiser

11 novembre 2014

Vous allez enfin construire votre maison ? Vous venez d’acquérir un bien immobilier et vous envisagez de le restaurer ? Connaissez-vous ce que l’on nomme la RT 2012 ou Réglementation Thermique 2012 ? Avez-vous pensé à l’isolation de votre logement, à l’isolation des combles ?

Quelle technique, quel isolant allez-vous choisir… Petit inventaire des possibilités.

La performance thermique de votre logement

La RT 2012, c’est la loi actuelle qui encadre les nouvelles constructions et rénovations afin que nos logements soient moins gourmands en énergie. Différents aspects sont donc observés à la loupe : il s’agit bien évidemment de l’isolation mais aussi de la consommation d’énergie des appareils utilisés (pour le chauffage par exemple), l’étanchéité à l’air, la présence de ponts thermiques, etc.

rt2012

Un bilan énergétique et thermique est donc réalisé pour évaluer votre logement. Sachez que l’obtention du permis de construire dépend en partie de cette étude préalable.

Sachez également que pour avoir un logement économe en énergie et donc plus écologique, il faut avant tout avoir une isolation de qualité première. En effet, avoir un chauffage basse consommation par exemple, ça ne sert pas à grand-chose si la chaleur émise est perdue à cause des ponts thermiques ou de combles mal isolés ! Or, dans bien des cas, les combles sont responsables de 30 % des pertes de chaleur…

Isolation des combles : techniques et matériaux

Il existe aujourd’hui deux techniques afin d’isoler ses combles : par l’extérieur et par l’intérieur. Chacune de ces techniques offre des avantages et des inconvénients…

Une isolation des combles par l’intérieur est de manière générale beaucoup plus économique. Par contre, l’aménagement des combles n’est plus envisageable et vous perdez donc une surface habitable parfois importante… au prix du mètre carré, ça donne à réfléchir.

L’isolation par l’extérieur est plus performante car elle combat de manière plus efficace les ponts thermiques. Les combles sont aménageables et vous pouvez même en profiter pour donner un nouveau look à votre logement en habillant votre façade. Cette technique est par contre beaucoup plus onéreuse (jusqu’à 3 fois plus chère).

externe_toit

Dans les deux cas, il existe différents matériaux pour effectuer ce genre de travaux. On parle ainsi d’isolant minéral (pour la laine de verre ou de roche…), synthétique (polystyrène, polyuréthane…), naturel (ouate de cellulose, laine de chanvre ou de bois…) ou de nouvelle génération (béton cellulaire, brique monomur…).

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de certains spécialistes comme l’ADEME

Economies à plus d’un titre

Une bonne isolation des combles et de votre logement en général vous permet d’économiser à tous les niveaux. Premièrement, ce sont des réductions d’impôts qui peuvent vous être accordées. Ces réductions peuvent atteindre 15 % voire 23 % si vous réalisez 2 types de travaux d’isolation. Deuxièmement, c’est la facture qui s’allège car vous consommez beaucoup moins d’énergie pour chauffer (hiver) ou rafraichir (été) votre logement. Troisièmement vous économisez les ressources naturelles et les capacités de régénération de la planète et ce sont vos enfants qui vous remercient.

Et pour économiser un peu plus encore, n’oubliez pas de demander plusieurs devis et d’opter pour des matériaux isolants qui sont adaptés aux conditions climatiques de l’endroit où vous vivez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *